• Mondial en Russie : La France aurait été avantagée par l'arbitrage

     

     
     

    Mondial en Russie : La France aurait été avantagée par l'arbitrage

    par chantal dupille dite eva R-sistons

    (en vert, des arguments)

     

    Pour le Système, une occasion se présente pour espérer graver dans les esprits le "séduisant" Jupiter français : Le Mondial, en Russie. Il faut que la France-Macron gagne et rayonne dans le monde, une promotion bien nécessaire au moment où la popularité du Président semble décliner dans son pays et même si en Europe des adversaires résolus se lèvent contre lui, même si l'Allemagne se détourne peu à peu de ses choix, même si un duel Macron-Orban se dessine, même si de vigoureux dirigeants italiens se dressent de plus en plus sur sa route qu'il voyait mondialement glorieuse... Il faut que l'enfant chéri du Système soit propulsé et qu'il incarne coûte que coûte la réussite, la perfection, la victoire pour tous ; N'a-t-il d'ailleurs pas une personnalité hors du commun, laissant en arrière tous les autres, éclaboussant tous ?

     

    macron

     

    Jusque là, les presstitués avaient encensé Emmanuel Macron, en particulier dans le monde anglo-saxon et en France : "il a sans doute fini par croire à son destin planétaire. “Macron sauve le monde”, titrait Challenges en mai 2017 au sujet d’un sommet européen que son insignifiance a condamné à l’oubli. Mais ce n’était que le hors d’œuvre. On eut droit, par la suite, à un véritable morceau d’anthologie. “Macron : naissance d’un chef de guerre”, osait Le Point..." (1).

    Pour le Système, la France, en fait Emmanuel Macron, DEVAIT gagner le Mondial. Avec cet événement planétaire, le moyen était trouvé de booster définitivement ce super communiquant afin qu'il devienne pour le monde, face à des Trump et Poutine indociles, le leader, le dirigeant N°1, et qu'il puisse être la locomotive du Nouvel Ordre Mondial, son ambassadeur "charmant" - bref Merlin l'enchanteur... capable de conduire les Français vers l'abîme !

     

    Dans l'esprit des tortueux architectes du Nouvel Ordre Mondial, grâce à l'opportune occasion du Mondial, le Président qui dégringolait allait donc devenir l'idole des amateurs de foot, puis incarner la France victorieuse, remonter dans les sondages, et ensuite, le Système pensait propulser le séduisant Jupiter au rang de modèle pour le monde... contre les peuples "ensorcelés". Et ce leader de la France gagnante black-blanc-beur, multiculturelle (2) , pourrait aussi donner le goût de l'accueil des migrants cher aux Soros, et même brillamment, de surcroît, plaider pour les guerres de ses amis néo-cons, par exemple contre la Syrie, le Liban, le Hezbollah, l'Iran sinon la Russie, ou pour le plan Kushner contre les Palestiniens voire aussi, plus largement, contre les "valeurs" des Poutine et Trump anti UE, ingérences, OTAN... Voilà un avocat sur mesure de l'Amérique "profonde", cette mafia qui vampirise la planète pour son SEUL profit ! Car penser que les dirigeants de la Russie et des Etats-Unis cherchent ensemble à se débarrasser de l'Etat profond, n'est pas de la politique fiction. Et Macron, flanqué de sa nounou, aurait été orchestré pour supplanter ces deux gêneurs du Système...

     

    Le Mondial a donc été gagné par la France. Vraiment ? Il se chuchote partout que la France aurait été avantagée par l'arbitrage ! Voici des échos, dont celui, étrange, de Goldman Sachs. Mais il faut d'abord noter que la Coupe du monde a établi un record, celui des pénaltys sifflés dans une même édition : "En effet, durant les deux semaines de compétition qui se sont écoulées, soit 36 matches avant ceux d'aujourd'hui, 20 pénaltys ont été accordés. Un chiffre hallucinant qui témoigne de l'enjeu de la plus grande des compétitions internationales, mais aussi de l'utilisation nouvelle de la VAR, l'assistance vidéo à l'arbitrage".

    - Dans une analyse prédictive publiée juste avant le début de la Coupe du monde de foot 2018 en Russie, les analystes de Goldman Sachs estimaient qu'une victoire des Bleus pourrait faire tomber en France les derniers boucliers tendus face aux réformes d'Emmanuel Macron, que la banque soutient. " Peut-être une performance exceptionnelle de l'équipe de football française aiderait-elle à réduire l'opposition actuelle aux réformes en renforçant la cohésion sociale derrière 'Les Bleus' " (..) Oui, vous avez bien lu : la banque d'investissement américaine, dont la responsabilité avait été pointée dans l'aggravation de la crise grecque, compte sur le foot comme un opium qui endormirait le bon peuple français, lui faisant avaler des réformes dont il n'aurait pas forcément voulu sans cette deuxième étoile flanquant désormais le maillot bleu !

    - RDS, Coup de théâtre! Pénalty pour la France ! https://www.rds.ca/videos/soccer/fifawc/teams/40863/coupe-du-monde-fifa-2018-coup-de-theatre-penalty-pour-la-france-3.1283269

    - D'après le milieu Croate Ivan Rakitic, "la France a été avantagée par l'arbitrage. On méritait de gagner" : "C'est dommage que l'arbitre n'ait pas demandé la vidéo pour la faute sur le premier but mais seulement pour prendre une décision contre nous», a-t-il ajouté. «La faute sur le premier but n'est clairement pas une faute, le penalty est très, très douteux...". Voir aussi ici : https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Ivan-rakitic-on-meritait-de-gagner/923292

     - "Peu avant l’heure de jeu du premier match de l’équipe de France contre l’Australie à Kazan, lors de la coupe du monde en Russie, Antoine Griezmann file au but à la lutte avec le défenseur Joshua Risdon puis s’écroule dans la surface de réparation. Le jeu continue sous l’œil imperturbable de l’arbitre. Ce dernier a estimé que le contact entre les deux joueurs était licite. Mais quelques dizaines de secondes plus tard, alors que le ballon n’est toujours pas sorti du terrain et que le jeu continue, l’arbitre arrête le match et va consulter l’écran mis à sa disposition sur le bord de la touche : il vient d’en recevoir le « conseil » dans son oreillette en provenance du comité VAR (« video assistant referee ») installé devant de multiples écrans à Moscou. Au bout de quelques dizaines de secondes supplémentaires de visionnage, sa décision est prise : il y avait en fait penalty pour la France et on procède à un curieux rembobinage du match. On revient à la faute commise plusieurs minutes auparavant, un penalty est accordé. C’est la première décision d’arbitrage vidéo, ou VAR, de la coupe du monde".

    Téléfoot, @telefoot_TF1 : C'est une grande première dans l'histoire de la CDM : la vidéo a aidé l'arbitre à prendre une décision et elle est en faveur de la France et Griezmann

    suite ici : https://theconversation.com/coupe-du-monde-2018-de-quoi-larbitrage-video-est-il-le-nom-98508

    - A plusieurs reprises pendant la finale de la Coupe de la Ligue, le recours (ou non) à l'arbitrage vidéo a fait polémique. Et alimenté le débat sur Twitter.

    https://www.programme-tv.net/news/sport/football/204032-football-polemique-sur-larbitrage-video-pendant-la-finale-de-la-coupe-de-la-ligue-remportee-par-le-psg-revue-de-tweets/

    . Moi y en a Devin ! Tweet antérieur, vérifiez: et donc pour faire passer le supo, il ne serait pas exclu que la France ait acheté la victoire pour l'équipe censée la representer. Toute nouvelle CRASSE de l'État/UE au peuple français passerait inaperçue dans la liesse de la jungle. 

    - Et la vérité, c'est que beaucoup (comme moi d'ailleurs) pensaient que la Croatie était la meilleure équipe, et ne supportaient pas, par ex, un penalty accordé à la France et à Griezmann : "La Croatie est l'équipe la plus convaincante de ce mondial pour le moment, La technicité des joueurs croates est fantastique à regarder (francefootball.fr/news), ou encore , Dejan Lovren (défenseur de la Croatie) : «La France n'a pas joué au football» : https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Dejan-lovren-defenseur-de-la-croatie-la-france-n-a-pas-joue-au-football/92365

    - Sur Yahoo.com, on apprend que Roberto Martinez, le sélectionneur de la Belgique, "détruit les Bleus", il parle de "performance plutôt moche" de l'équipe française.  
     
    Pour beaucoup, "trop d’intérêts sont en jeu d’où inévitablement des accords occultes, des rencontres arrangées, et bien sûr des joueurs achetés, comme partout dans le monde du sport. Et là, lors de ce Mondial certainement organisé, il est quand même difficile d'imaginer qu'une équipe qui a failli ne même pas passer en 8 de finale, puisse l'emporter ! Surtout après les erreurs d'arbitrage en sa faveur, comme par hasard...". D'ailleurs, dans le Système, les victoires ne sont-elles pas fabriquées ? Ainsi pour l'Eurovision, on pense au transsexuel qui l'emporte, à la Russie supplantée à la dernière minute par l'Ukraine, à la cruche d'Israël qui gagne envers et contre tout... Et Miss Univers ne sera-t-elle pas bientôt, Nouvel Ordre Mondial oblige, la Miss Espagne de cette année, un transgenre chargé de promouvoir ses pairs ? Y a-t-il encore des victoires "propres" ?
     

    (1) Sources : https://www.facebook.com/notes/bruno-guigue/syrie-un-menteur-nommé-macron/1428164900662294/

    https://reseauinternational.net/syrie-un-menteur-nomme-macron/

    (2) En voyage en Afrique du Sud, Obama avait prononcé un discours très politique au stade Wanderers de Johannesburg pour le centenaire de la naissance de Nelson Mandela ; Il avait alors évoqué la victoire des Bleus à la Coupe du Monde de Football. Selon lui, "cette équipe multiculturelle est l’incarnation de la vision d’une nation arc-en-ciel défendue par Mandela (..) Regardez l’équipe de France qui vient de remporter la Coupe du monde. Tous ces mecs ne ressemblent pas, selon moi, à des Gaulois".

     
    Article complet ici :

    http://chantal-dupille.eklablog.com/grandeur-et-decadence-d-emmanuel-macron-chantal-dupille-matricule-2823-a148191778

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :